NOUS SUIVRE

S.E. Pierre Nkurunziza

Président de la République du Burundi

S.E. Alain Aimé NYAMITWE

 


Ministre des Relations Extérieurs et de la Coopération Internationale

S.E. BANIGWANINZIGO Jérémie

Ambassadeur du Burundi à Bruxelles

 

Contact

Ambassade du Burundi:
Square Marie-Louise 46
1000 Bruxelles

Tél.: +32 2 230 45 35   
        +32 2 230 45 48

Fax: +32 2 230 78 83
ambassade.burundi@gmail.com 

Site web: www.ambaburundi.be

Horaires d'ouverture:

-Services consulaires

Lundi, mercredi et vendredi
de 10 h à 12h

-Ambassade
Du lundi au vendredi
de 9 h à 17 h.

REPUBLIQUE DU BURUNDI

 

CONSEIL NATIONAL DE SECURITE

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE SECURITE

Le Conseil National de Sécurité s’est réuni en session ordinaire, ce 20 et 21 Juin 2017, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur le Président de la République et Président dudit Conseil.

  1. Au cours de cette session, les membres du Conseil ont passé en revue l’évolution sécuritaire et ont constaté avec satisfaction que la situation sécuritaire s’est nettement améliorée sur l’ensemble de tout le territoire national.

 

  1. Le Conseil National de Sécurité profite de cette occasion pour remercier les Corps de Défense et de Sécurité, l’Administration, l’institution de l’Ombudsman, les confessions religieuses, les partis politiques, la population, les Comités Mixtes de Sécurité ainsi que tout autre acteur ayant contribué de près ou de loin au renforcement de la paix et la sécurité qui règne sur tout le territoire. Le Conseil leur demande de continuer sur cette lancée pour démasquer et mettre hors d’état de nuire tout fauteur de troubles d’où qu’il viendrait.

 

  1. Le Conseil National de Sécurité se réjouit que 80% des criminels ont été appréhendés et déférés devant la justice et demande aux Corps de Défense et de Sécurité de rester vigilant pour anéantir tous les groupes de criminels. Le Conseil demande également à l’Administration de redynamiser les Comités Mixtes de Sécurité Humaine de manière qu’ils soient opérationnels sur toutes les collines ou quartiers, les zones et les communes

 

  1. Le Conseil National de Sécurité apprécie Lire la suite : COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE SECURITE

REPUBLIC OF BURUNDI

 

NATIONAL SECURITY COUNCIL

 

COMMUNIQUE OF THE NATIONAL SECURITY COUNCIL

Members of the National Security Council attended a regular session on 20 and 21 June 2017 under the Chairmanship of His Excellency Pierre Nkurunziza, President of the Republic and Chairman of the Council.

  1. During this session, the members of Council reviewed the security developments and noted with satisfaction that the security situation has improved significantly throughout the country.

 

  1. The National Security Council would like to take this opportunity to thank the Defense and Security Forces, the Administration, the Office of the Ombudsman, religious denominations, political parties, the population, the Joint Security Committees and any other actor who contributed in a way or another to the strengthening of peace and security throughout the territory. The Council would like to ask them to continue on this course in order to unmask and stop troublemakers from whenever they may come.

 

  1. The National Security Council welcomes the fact that 80 per cent of criminals have been apprehended and brought to justice and calls on the Defense and Security Corps to remain vigilant in order to dismantle all groups of criminals. The Council also asks the Administration to revitalize the Joint Security Committees so that they are operational on all the hills or neighbourhoods, zones and communes.

 

  1. The National Security Council appreciates Lire la suite : COMMUNIQUE OF THE NATIONAL SECURITY COUNCIL

 

L’Ambassade de la République du Burundi auprès du Royaume de Belgique, du Grand-duché de Luxembourg et de l’Union européenne a l’honneur de porter connaissance au public que les bureaux de l’Ambassade seront fermés le lundi 26 juin 2017,  à l’occasion de la  Fête musulmane de l’Aïd el-Fitr.

Les bureaux de l’Ambassade seront de nouveau ouverts le mardi 27 juin 2017 à partir de 9h00.

 

Fait à Bruxelles, le 22 juin 2017

 

 

                                                                                                                           Venant NTABONA

 

                                                                                                                          Chargé d’affaires a.i.

COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT SUR LA PROBABLE IMPLICATION DE L’UNION EUROPÉENNE DANS LA DÉSTABILISATION DES INSTITUTIONS BURUNDAISES

Juin 5, 2017 | Communiqués |     

1. Le Gouvernement de la République du Burundi vient de prendre connaissance de la circulation d’un document portant sur la probable implication de l’Union Européenne dans la déstabilisation des Institutions Républicaines du Burundi notamment la tentative de changement de régime au Burundi.

2. Les documents rapportent des faits graves imputables à la Délégation de l’Union Européenne à Bujumbura et qui datent de l’année 2014, plusieurs mois avant l’insurrection et la tentative de Coup d’Etat du mois de mai 2015. Dans ces documents en circulation il est rapporté que l’Union Européenne a procédé à des financements à l’endroit de personnes physiques ou morales impliquées dans la déstabilisation de la République du Burundi, et actuellement sous mandat d’arrêt international émis par la justice burundaise.

3.- Ces révélations viennent s’ajouter à d’autres éléments qui ont poussé le Gouvernement de la République du Burundi à dénoncer une probable main étrangère dans les actes de sabotage de son programme de promouvoir la paix et la démocratie, particulièrement le processus conduisant aux élections de 2015. Ces documents ainsi mis à découvert pourraient accréditer la thèse selon laquelle certains acteurs de l’Union Européenne nourrissent depuis plusieurs années le désir d’opérer un changement de régime au Burundi.

Lire la suite : COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT SUR LA PROBABLE IMPLICATION DE L UNION EUROPÉENNE DANS LA...

REPUBLIC OF BURUNDI

 

OFFICE OF THE SECRETARY GENERAL

  AND SPOKESPERSON OF THE GOVERNMENT

 

COMMUNIQUE

 

1.   The Government of the Republic of Burundi has just been informed about the circulation of a document on the probable involvement of the European Union in the destabilization of the Republican Institutions of Burundi, in particular the attempt to change regime in Burundi.

2.   The documents refer to serious events attributable to the Delegation of the European Union in Bujumbura and which date from the year 2014, several months before the insurrection and the coup attempt of May 2015. Through these documents in circulation, it is reported that the European Union has financed individuals or organizations involved in the destabilization of the Republic of Burundi. Some of those individuals are currently under international arrest warrant issued by the Justice of Burundi while some of the organizations are no longer registered in Burundi.

3.   These revelations are in addition to other factors which have prompted the Government of the Republic of Burundi to denounce a likely foreign hand in the acts of sabotage of its program to promote peace and democracy, particularly the process leading to the elections of 2015. These recently unveiled documents could validate the thesis that there are some actors from the European Union who have for several years nourished the desire to achieve a change of regime in Burundi.

Lire la suite : STATEMENT EU INVOLVMENT in Burundi destabilization juin2017

Gestion & développement du site internet application par ABNC