Service des visas et des documents : Lundi, mercredi et vendredi de 10h à 12h.

S.E. Pierre Nkurunziza

Président de la République du Burundi

S.E. Ezéchiel NIBIGIRA

Ministre des Affaires étrangères du Burundi

S.E. BANIGWANINZIGO Jérémie

Ambassadeur du Burundi à Bruxelles

 

 

 

Son Excellence le Deuxième Vice–Président de la République, Dr.Ir Gervais Rufyikiri a procédé, ce lundi 09 Décembre 2013, à l’ouverture officielle de la 2ème Assemblée Générale et de la Conférence Scientifique de l’ASARECA qui se tient à Bujumbura jusqu’au 13 Décembre 2013. Le thème choisi est : « Transformation de l’Agriculture pour un Développement Agricole Equitable en Afrique de l’Est et Centrale ». Dans son mot de circonstance, Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République a fait savoir que cette 2ème Assemblée Générale et cette Conférence Scientifique vont répondre parfaitement aux préoccupations du moment, surtout celles liées à l’ l’insécurité alimentaire dans la région. En effet, elles visent comme principaux objectifs ci-après : dégager les leçons du passé et identifier les facteurs de succès pour la transformation de l’agriculture en Afrique de l’Est et Centrale ; formuler et adopter un plan d’action pour éclairer la transformation de l’agriculture comme moteur d’une croissance économique équitable en Afrique de l’Est et Centrale ; développer et renforcer les partenariats nécessaires pour la transformation de l’agriculture. Il a en outre souligné que dans la plupart des pays membres de l’ASARECA, le secteur agricole est marqué par un certain nombre de défis à relever, les plus saillants étant : le faible accès aux intrants agricoles comme les engrais chimiques ; les semences améliorées ; les produits phyto et zoo-sanitaires ; l’insuffisance dans la disponibilité et la vulgarisation des résultats de la recherche ; des outils et pratiques agricoles toujours restées traditionnelles, comme l’utilisation de la houe au lieu d’une mécanisation agricole, un très bas niveau d’irrigation, un niveau très bas d’adaptation de l’ agriculture aux effets des changements climatiques ; un développement encore timide de l’industrie de transformation agro-alimentaire rendant difficile la conservation et la commercialisation des produits agricoles. Parmi les résultats que les pays et toute la région attendent de l’ASARECA, le Deuxième Vice–Président a mentionné une large diffusion des technologies et innovations, le contrôle et la lutte contre diverses maladies des plantes et des animaux, la diffusion et la promotion des variétés de plantes et des races animales à haut rendement, ainsi que la diffusion de meilleurs pratiques culturales et d’élevage pour améliorer la productivité. Il a confié que des thèmes aussi riches que variés seront développés par d’éminents experts durant cette Conférence Scientifique et qui permettront aux participants de s’enrichir mutuellement de leurs expériences, de se rendre compte des progrès déjà accomplis et des défis qui demeurent à relever dans le secteur agricole. Il a souligné qu’on attend des assises de Bujumbura des recommandations pertinentes à mettre en œuvre par l’ASARECA et les pays membres en vue de la promotion de la recherche dans le secteur agricole génératrice de croissance économique et qui contribue à la lutte contre la pauvreté et au développement social et économique des pays membres. En marge des cérémonies d’ouverture, le Deuxième Vice –Président a également eu l’occasion de visiter différents stands pour voir diverses publications des pays membres de l’ASARECA sur le secteur agricole. (Voir l’intégralité du discours d’ouverture)

PDF - 30.8 ko

 

 

 

1. Le Peuple Burundais a appris avec une grande consternation la mort de Son Excellence le Président Nelson Mandela. Au nom du Peuple Burundais, des Institutions de la République et à Son nom propre, le Président de la République du Burundi présente ses condoléances les plus attristés à la famille de Nelson Mandela, à l’Afrique du Sud et au Monde entier.

2. En effet, le rôle qu’a joué le Président Mandela dans le Concert des Nations est incommensurable. Le monde entier se souviendra toujours de la date du 5 décembre comme une date fatidique, un jour qui a vue la disparition de l’un de ses Aînés, une Haute Personnalité.

Ce mardi 03 décembre 2013, Son Excellence Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République, Dr Ir Gervais Rufyikiri a reçu en audience le Président de la Banque de la Zone d’Echanges Préférentiels (ZEP), Monsieur Admassu Tadesse, venu dans le cadre de la réunion du conseil d’administration du COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa). Les échanges ont porté sur la santé financière de la banque, le retour du siège de la banque au Burundi ainsi que ses secteurs d’intervention.

Le Président de la ZEP a fait savoir que la ZEP se porte très bien financièrement et que son intervention est centrée notamment sur le financement de l’activité commerciale avec, chaque année, un capital destiné aux activités

"Le Burundi a fait beaucoup de progrès"

Bujumbura, 4 déc. 13 (DWG) : Le Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale Son Excellence Laurent KAVAKURE a reçu en audience ce mardi 3 décembre 2013, le Représentant résident du Fonds Monétaire Internationale (FMI) au Burundi, M. KOFFIE YAO. L’objectif de cette visite était de faire ses adieux au Ministre au terme de sa mission au Burundi. M.KOFFIE YAO a profité de l’occasion pour présenter celui qui va lui succéder comme nouveau Représentant du FMI au Burundi en la personne de M. Prosper YOUM. M.KOFFIE a sollicité l’appui du Ministre KAVAKURE afin que soit facilitée la prise de fonction du nouveau Représentant.

Bujumbura, 4 déc. 13 (DWG) : Ce mardi 3 décembre 2013, le Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale S.E Laurent KAVAKURE et le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies au Burundi l’ambassadeur ONANGA ONYANGA ont procédé à la signature d’un accord de financement du plan prioritaire de la Consolidation de la Paix.

© 2015 Your Company. All Rights Reserved. Designed By JoomShaper